Docteur, pouvez vous m'expliquer comment fonctionne l'épilation laser ?

 

Le principe est celui d'un faisceau de lumière absorbé par le poil et conduit jusqu'au bulbe qu'il détruira, en permettant de traiter une grande surface rapidement.

On utilise le laser Alexandrite ou Yag dits de CLASSE IV, et réservés à l'usage exclusif des médecins.

Le mode d’action est celui de la photothermolyse sélective, qui consiste à détruire le bulbe du poil, grâce à une élévation de température au dessus du seuil de coagulation cellulaire, sans pour autant endommager la peau.

La cible, appelée dans ce domaine, Chromophore, est ici représentée par le colorant du poil, la mélanine; elle va absorber l'énergie lumineuse du laser qui sera convertie en chaleur, et ensuite être détruite.

 

Et les poils châtain clairs, roux ou blonds ?

 

C’est une des limitations du laser ; il faut savoir que l’œil humain voit châtain ; mais le châtain est formé de deux pigments : mélanine et feromélanine, or le laser n'est attiré que par la mélanine, il ne voit pas la féromélanine bien que l’œil humain voit le châtain ou le roux. Il se peut qu’au bout de 4 séances, on ait eliminé tout le pigment de mélanine et on ne pourra plus avancer dans l’épilation ; c’est une des limites, mais de tout façon, il y aura moins de poils et ils seront plus fins.

 

L'épilation au laser est-elle dangereuse ?

 

Réalisée par un médecin ou par une assistante sous sa responsabilité, c’est une méthode sûre, qui a fait ses preuves, tout en nécessitant des réglages précis, adaptés à chaque patient. Un laser d’épilation ne provoque jamais de cancer.

 

L'épilation laser est-elle douloureuse ?

 

Cela varie d’un patient à l’autre en fonction de sa sensibilité. Un picotement ou une sensation de coup d’élastique sont classiques. La grande majorité des patients tolère cette sensation, d’autant que nous utilisons une machine de froid pulsé qui rend la séance plus confortable.

 

Doit-on prendre des précautions pour l'épilation laser ?

 

Avant le traitement, il faut se protéger du soleil dans les semaines précédant l’épilation laser, les médicaments photo-sensibilisants arrêtés, et cesser de s’épiler à la cire, à la pince ou à la crème épilatoire, 3 semaines avant la séance laser. Pendant cette période, le rasage est autorisé. La zone à traiter devant être rasée 3 à 4 jours avant. Après l’épilation au laser, une crème hydratante devra être appliquée, un écran totale utilisé, car il faut éviter l’exposition solaire. Le risque potentiel est celui de brûlures superficielles ou de trouble de la pigmentation, rares et transitoires. Mais dans l’ensemble, la technique est très sûre.

 

Que doit on faire après une séance et entre 2 séances ?

 

Après la séance d'épilation laser :

Applications 2 fois par jour de Biafine® , Ialuset® ou Cicalfate® , tant que les rougeurs persistent ( 2 a 3 jours ).

Eviter les expositions solaires, surtout si votre peau est mate, une bonne photoprotection est indispensable pendant le mois qui suit le traitement.

Entre les séances, si la repousse gêne le patient : le rasage est autorisé, mais pas de cire ni de pince.

 

En cas d'oubli d'une séance, est ce qu'on perd le bénéfice des autres séances déjà réalisées ?

 

Les poils déjà traités ne repoussent plus, le bénéfice des séances précédentes ne sera donc pas perdu, la repousse sera plus importante lors de la séance suivante.

Est ce que l'épilation laser est une technique sûre, y a t'il des inconvénients ?

Sensation de picotement, chaleur. Mais grâce au climatiseur qui souffle de l’air froid, tout devient supportable. Avec un système de refroidissement cutané performant, il devient possible d’augmenter à la fois l’efficacité, la sécurité et le confort du traitement.

Leger érythème et œdème sont habituels, sans conséquence.

le bronzage en lui-même n’est plus une contre indication grâce au laser yag, qui protège la superficie de la peau et cherche le poil en profondeur.

 

Par contre après une séance d’épilation laser il faut éviter de s’exposer au soleil ; En cas d’exposition au soleil  il faut utiliser une crème écran total, pour éviter que l'apparrition de tâches sur la peau.

Peut on brûler ?

 

Oui, un laser brûle, mais grâce au refroidisseur et au fait qu’on n'utilise pas de crème anesthésiante, pour ressentir une douleur anormale, il n’y a pratiquement plus de brûlure ; on ne doit pas avoir mal pendant une seance, et si celà arrive, on cherche la cause immédiatement.

 

L'épilation laser est elle définitive ?

 

Les poils détruits par le laser ne repoussent pas, mais cette épilation ne porte que sur les poils dits terminaux ou intermédiaires ( on peut les décrire comme des poils « enfant » ou en phase de croissance); 
Sur tout le corps le cycle du poil dure 18 mois, et il faut que tous les poils traversent la phase « enfant » ou de croissance ou anagène pour qu’on puisse les atteindre ; 
plus le poil est noir, et épais, mieux le laser le voit ; 
d’où une efficacité limitée sur les poils châtains ou clairs et le duvet, car le poil est plus fin;
ainsi au fur et à mesure des séances, on observera une dépilation de plus en plus marquée, et finalement la dépilation sera pratiquement complète.

 

Les résultats de l'épilation laser peuvent-ils être garantis ?

 

Non, le nombre important de variables d’un patient à un autre et la complexité des paramètres à utiliser, rend impossible la prédiction du résultat du programme d’épilation au laser. Un centre laser de grande réputation ne donne aucune garantie en ce qui concerne les résultats.

 

Enfin faudra t'il prévoir des séances d'entretien ?

 

Éventuellement , il peut être nécessaire de faire une séance pour quelques poils, les séances seront courtes et économiques, mais cela n'est pas obligatoire,en fait plus fréquemment chez les hommes et si les patientes sont d’un âge relativement jeune.

Images protegées